Agissons pour l'avenir!

27 septembre 2009

Engagez-vous!

Après-midi et pique-nique très convivial aujourd'hui avec les bénévoles du Relai pour la vie dans le Marais Poitevin.

Relai_pour_la_vie

Ce pique-nique était l'occasion de se retrouver quelques mois après le grand week-end auquel nous avons tous participé comme bénévoles au mois de juin dernier pour la lutte contre le cancer à Noron. Instants de bonheur partagé et sentiment d'avoir tous été utiles pour une grande cause...

Un grand bravo à toutes ces femmes et ces hommes qui s'engagent pour les autres. Vous aussi, engagez-vous!

Posté par sessine30 à 19:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 septembre 2009

Ah la sauce aux lumas...

Là, franchement mes papilles se sont régalées...

Ce midi, 3OO personnes étaient rassemblées à Marigny autour de la fameuse "sauce aux lumas".

A conseiller à tous ceux qui ne connaitraient pas cette spécialité deux-sévrienne d'escargots cuits au vin rouge et aux lardons ... tout simplement extraordinaire.

Les anciens n'ont pas manqué l'occasion de pousser la chansonnette créée il y a quelques décennies à Marigny par le chansonnier Rabault à propos de ce plat emblématique: "quand t'iau m'fait d'la sauce aux lumas, y'an tan tieu la qui j'arghote, y t'bisrai sur les deux jhottes, si t'iau m'fait d'la sauce aux lumas"...

Allez, l'année prochaine, on vous attend pour ce déjeuner...

9322_136292822181_712892181_2716420_4717837_n

Posté par sessine30 à 18:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juillet 2009

Soyez "Fridenly!" ...

C'est le nom de la nouvelle voiture électrique qui set actuellement conçue par l'entreprise HEULIEZ à Cerizay et dont le rachat a été posible grâce à l'effort conjoint de l'Etat, la région et l'entreprise Bernard Krief Consutants. Chapeau bas pour les 10 millions mis sur la table par l'Etat via le FSI.

Posté par sessine30 à 11:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juillet 2009

Reprise du constructeur Heuliez par Bernard Krief Consulting!

Merci à l'Etat d'avoir faciliter cette reprise en mettant 10 millions sur la table via le Fonds stratégique d'investissement (FSI)...

600 postes seront conservés sur 1000 mais avec une volonté du repreneur de réembaucher 100 personnes par an dans les trois prochaines années. On ne peut que s'en féliciter.

Posté par sessine30 à 10:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juin 2009

Relai pour la vie 6-7 juin

Le 1er Relai pour la Vie qui a eu lieu ce week-end à Niort, au Parc de Noron, a été l'occasion pour les deux-sévriens de participer à un grand élan en faveur de la lutte contre le Cancer.

Médecins, infirmières, spécialistes, malades, bénévoles étaient tous au rendez-vous.

La plupart des associations niortaises et des alentours étaient présentes pour participer à cet événement. Les jeunes comme les moins jeunes ont pu participé à toutes sortes d'activités (sportives, expression artistique ou manuelle).

Ceux qui souhaitaient s'informer sur la maladie ont également pu le faire grâce aux différents colloques organisés tout au long du week-end et auprès des associations de malades.

L'émotion était à son comble le samedi soir avec la cérémonie aux lumières, moment de recueillement qui rassemblait toutes les personnes ayant perdu un être cher.

Ce fut en tout cas un réel plaisir pour moi que d'animer avec mes deux co-équipiers toutes les activités qui se sont déroulées sur le site. J'ai ainsi pu découvrir des gens de tous les âges, tous emplis du même élan de générosité.

9322_136289697181_712892181_2716406_2024581_n

9322_136289687181_712892181_2716405_2916250_n

Posté par sessine30 à 21:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 avril 2009

Soulagement et répit pour 6 mois!

Quel soulagement pour les salariés d'Heuliez de la mise en redressement judiciaire de leur entreprise par le tribunal de commerce de Niort ! Le carrossier s'est vu accorder une période d'observation d'une durée maximale de six mois pour trouver des investisseurs ; le temps pour l'entreprise d'apurer ses dettes. Que choisira le FSI parmi les soixante dossiers proposés : Daher, équipementier auto, Valéo et Farinia, spécialistes dans la transformation des métaux ? Les choix sont ouverts.

Les perspectives offertes par le véhicule électrique du groupe, encore à l'état de prototype semblent intéressantes mais est-ce que cela sera suffisant pour maintenir l'emploi ? Rien n'est moins sûr...Un premier bilan devrait être effectué le 24 juin prochain, il nous faudra attendre jusque-là.

Posté par sessine30 à 19:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mars 2009

10 Millions de l'Etat pour relancer HEULIEZ

La position de l’Etat sur ce dossier est de bons augures : 10 millions d’euros vont être mis sur la table pour aider HEULIEZ, le sous-traitant automobile installé à Cerizay, l’un des plus gros employeurs du départements (1000 personnes). Si l’entreprise familiale Quéveau accepte les exigences du Gouvernement, le Fonds d’investissement stratégique contribuera à son sauvetage en rentrant au capital de l’entreprise.

Certes, les 45 millions d’euros nécessaires ne sont pas encore trouvés. Seules les contributions de l’Etat (10 millions), de la région Poitou-Charentes (5 millions) et du fonds d’investissements Demeter (7millions) sont acquises. Reste donc à trouver de nouveaux partenariats auprès des banques ou des industriels et que l’entreprise soumette un véritable projet industriel qui soit viable pour l’avenir…

On croise les doigts pour Heuliez dont la situation sera étudiée par le tribunal de commerce le 14 avril prochain !

Posté par sessine30 à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 janvier 2009

20.000 euros pour un changement de logo

Le logo du Conseil Général est jugé « vieillot » ? Pas de problème pour la nouvelle majorité : un vote en séance publique, le 18 décembre dernier, et c’est parti pour relooker le « logo » du département...


« Ah oui, mais c’est tout de même 20.000 euros ! », s’exclame Jean-Marie Morisset, « patron » de l’opposition au Conseil Général. Cette remarque n’a pas eu l’air d’affecter Eric Gautier, le président du Conseil Général et son équipe. Qu’est- ce que c’est que 20.000 euros en période de crise ? Quasiment rien bien sûr...


Rien, c’est vite dit : les contribuables deux-sévriens ne partagent pas tous ce point de vue ! Ce changement de logo revêt-il une urgence absolue dans un contexte de rigueur?Est-ce l’image que nous souhaitons donner : des élus complètement déconnectés des préoccupations des deux-sévriens qui attendent que nous agissions concrètement pour leur quotidien?

Posté par sessine30 à 14:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 novembre 2008

Une pensée pour les appelés de Thorigny-sur-le-Mignon

Les habitants du village de Thorigny se sont rassemblés le 11 novembre dernier autour de la plaque posée au cimetière en souvenir des soldats morts aux  champs de bataille.

Jean-Claude AUBINEAU, conseiller général du canton de Beauvoir, le chef de cabinet du préfet des Deux-Sèvres, les gendarmes du canton et moi-même étions présents à cette pour entourer le porte-drapeau James GAUTHIER, descendant de l'un des combattants du canton de Beauvoir, mort pour la France.

L’émotion fut palpable dans l’assemblée à la lecture par trois jeunes habitants de la commune de quelques lettres envoyées du front. Chacun a pu imaginer le quotidien de ces hommes partis au front et ayant vécu des moments difficiles lors de la Grande Guerre. A l’initiative du maire, Gérard GIBAULT, l’hymne national a ensuite été entonné par tous, des plus jeunes aux plus grands, afin de saluer une dernière fois la mémoire de ces hommes morts pour la France, loin de chez eux.

Posté par sessine30 à 15:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2008

La Belle action du Souvenir français à Granzay

Les cérémonies du 11 novembre, auxquelles j’ai pu assister cette année étaient toutes émouvantes : Beauvoir, La Revêtizon, Le Cormenier, Thorigny, Granzay…

J’ai particulièrement apprécié celle de Granzay-Gript, cérémonie à laquelle participaient les enfants de l’école primaire, avec leurs professeurs, leur directrice et leurs parents. PLus d'une centaine de personnes étaient présentes.

Quelle excellente initiative que d’inciter les enfants à ne pas oublier les aînés qui ont combattu pour leur donner un avenir meilleur !

A l’issue de cette cérémonie, Philippe JAUBERT, le président cantonal du Souvenir français a présenté la tombe rénovée d’un ancien combattant, Alexandre TROUVE, mort au combat en 1915. La tombe tombait en ruine et le Souvenir français de Beauvoir-sur-Niort a effectué les démarches auprès des instances nationales pour la réhabilitation du monument afin de donner à cet homme la sépulture qu’il méritait.

Posté par sessine30 à 15:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 novembre 2008

Aide de l’Etat pour le reclassement du personnel de la CAMIF

Comment ne pas déplorer l’utilisation et l’exploitation à des fins politiques par certains élus deux-sévriens de la tragédie qui frappe la CAMIF aujourd’hui ?

Si l’inquiétude est justifiée, la méthode quant à elle laisse à redire. Il n’est pas admissible de se servir de la détresse des gens pour « faire son beurre » : de telles méthodes ne grandissent pas ceux qui en usent !…

Il faut à ce titre, distinguer « Camif- Particuliers » et « Camif SA ».

- Détenue depuis décembre 2007, à 66% par le fonds américain Osiris Partners/Varde, la « Camif-Particuliers » (780 personnes) ne cessait de voir ses difficultés financières s’accentuer. Le placement en liquidation judiciaire de la CAMIF semblait inéluctable. C’est désormais le cas et l’inquiétude est grande parmi les salariés niortais (ou devrais-je dire chauraisiens) quant à leur devenir.

Aussi, ne peut-on que se réjouir de l’annonce faite à Niort, par Luc CHATEL, Secrétaire d’Etat chargé de l’industrie et de la Consommation, aux délégués syndicaux de la Camif, de la prise en charge par l’Etat du reclassement du personnel de la Camif.

Il est ainsi prévu que l’Etat mette en place une plate-forme formation-emploi avec une cellule  de reclassement pour les salariés, d’un montant de deux millions d’euros. Une convention de reclassement personnalisée devrait également être mise en place avec 80% du salaire brut pendant trois mois et 70% pendant cinq mois, soit 17. 000 à 20. 000 euros par personne pour un coût de 20 millions d’euros. Enfin, le bassin niortais sera un des premiers a bénéficié de l’aide exceptionnelle du « fonds national de revitalisation ».

- Concernant l’avenir de « Camif SA », la Holding (220 personnes), malgré une mise en redressement judiciaire avec une période d’observation de 6 mois, les experts semblent confiants quant à la possibilité pour l’entreprise de s’en sortir.

Posté par sessine30 à 21:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Arrêtons d'augmenter les impôts dans les Deux-Sèvres!

Saviez-vous que la commission des finances du Conseil général des Deux-Sèvres a voté l'augmentation des impôts à hauteur de 6% ?

Certains pourront dire qu'il ne s'agit QUE de 6%... mais tout de même, cette nouvelle a un goût amer, en pleine période de crise...

Posté par sessine30 à 21:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Baisse des subventions accordées aux clubs sportifs par le Conseil général PS

Une petite humeur ce soir: la baisse des subventions allouées par le conseil général PS aux clubs sportifs pour 2008 et 2009....

Savez-vous, que le Président du Conseil Général des Deux-Sèvres a annoncé qu'il baisserait les subventions aux clubs sportifs de 10% pour 2008 et 2009 ? Suite à cette baisse annoncée les clubs sportifs évoluant au niveau national sont d'autant plus pénalisés qu'ils ne bénéficient plus de gratifications dès lors qu'ils accèdent à des phases finales (ex: titre de champion de France).

L'absence de concertation avec les clubs sportifs est symptomatique de l'attitude de cette équipe départementale qui consiste à considérer le sport comme une priorité de seconde zone...Cette attitude est totalement irresponsable. Le sport est un facteur d'épanouissement personnel et de dépassement de soi. A ce titre, il doit être valorisé.

Redonnons au sport ses lettres de noblesse et donnons aux sportifs les moyens d'évoluer!

Posté par sessine30 à 21:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

« Qui ne connaît pas bien son passé peut difficilement appréhender l’avenir ».

Aussi je vous propose un bref rappel de ce qu'est l'histoire de notre département....

Au 12e siècle, le Poitou qui est l'un des enjeux de la lutte entre les royaumes de France et d'Angleterre est intégré au royaume de France par le traité de Paris en 1259. Quelques décennies plus tard, la région est soumise à la guerre de Cents ans et devient une province anglaise jusqu'à la victoire de Duguesclin sur les anglais en 1373. Les luttes entre seigneurs féodaux perdureront jusqu'au 15e siècle, époque à laquelle l'administration royale s'établira durablement dans le Poitou.

Sous l'ancien Régime, l'influence du protestantisme est forte dans la région. Par conséquent, la révocation de l'Edit de Nantes en 1685 marque le début des guerres de religion et le déclin économique dès le 18e siècle de la chamoiserie, de l'industrie textile...

La Révolution marque un tournant important puisque c'est le 4 mars 1790 qu'est créé le département des Deux-Sèvres. Les troubles cependant perdurent avec les guerres de Vendée.

Le développement du réseau routier et ferroviaire, l'introduction de nouvelles activités agricoles et industrielles et le développement industriel (sucrerie à Melle, industrie agro-alimentaire, ganterie, construction automobile à Niort et dans le Nord du département...) contribueront à l'essor économique du 19e siècle. Après la crise du phylloxéra, les premières laiteries coopératives se développeront, pour devenir l'une des spécificités du département.

Le 20e siècle fut un siècle de mutation : après le choc de la 1ère guerre mondiale, les Deux-Sèvres connaissent la crise des années 30 marquée par l'exode rural et le chômage. Le redressement se manifeste à partir des années 1935-38 avec le développement de nouvelles industries et l'amélioration de la production agricole. L'année 1934 fut le point de départ de l'histoire des mutuelles en Deux-Sèvres, avec la fondation de la 1ère mutuelle d'assurance automobile (MAAIF). L'essor des mutuelles et de nouvelles activités industrielles perdurera jusque dans les années 1975. Depuis, le département connaît un déclin industriel au profit des nouvelles technologies qui s'imposent.

Posté par sessine30 à 21:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]